PARURE DE LA FEMME SALIHINA

Forum
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Participer aux elections

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
OumSofiane
Je m'installe alhamdoullillah
Je m'installe alhamdoullillah
avatar

Nombre de messages : 24
Localisation : Londres
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Participer aux elections   Sam 21 Avr 2007 - 21:08

mes cheres soeurs, j'espere que vous allez bien inchaAllah,

comme vous le savez demain c'est les elections en france, donc voici une fatwa concernant l'interdiction formelle de ne aps aprticper aux elections de demain.

Qu'Allah aide les soeurs qui sont decidees a aller voter demain a comprendre cette fatwa et a ne pas ce rendre au bureau de vote demain et a rester chez elle a lire le Coran ou aller visiter de la famille ou des soeurs malades ou aller aider des soeurs en difficultes..
Amine

Participer aux élections


Introduction.


Allah a dit « Quiconque mécroit au Tâghoût tandis qu’il croit en Allah, a saisit l’anse la plus solide qui ne peut se briser… » sourate 2 verset 256


L’anse la plus solide qui ne peut se briser, c’est l’islam, et le monothéisme. Celui qui ne mécroit pas au Tâghoût et ne croit pas en Allah ne s’est pas agripper à l’islam et au monothéisme.



Allah a dit « Nous avons envoyé à chaque communauté un messager pour leur dire : Adorez Allah et écartez vous du Tâghoût » sourate 16 verset 36.


Celui qui ne s’écarte pas du Tâghoût contredit le message de tous les messagers d’Allah.


Allah a dit « N’as-tu pas vu ceux qui prétendent croire en ce qui t’a été révélé et ce qui fut révélé avant toi, ils veulent prendre pour juge le Tâghoût alors que c’est en lui qu’on leur a ordonné de ne pas croire ! Mais Satan veut les égarer loin dans l’égarement. » sourate 4 verset 60



Ibn Kathîr dit dans l’interprétation de ce verset : « C’est un réprimande de la part d’Allah envers celui qui prétend avoir foi en ce qu’Allah a révélé à Son messager et aux autres prophètes d’avant lui, et en même temps veut prendre un autre juge, lors de ses disputes, que le Livre d’Allah et la sounnah du messager, comme cela fut mentionné dans la cause de la révélation du verset : Il fut révélé sur une dispute entre un homme des Ansar et un juif. Le juif disait « Entre toi et moi (tranchera) Mouhammad ! » et l’autre dit « entre toi et moi (tranchera) Ka‘b Ibn Al Achraf ». Il fut aussi dit qu’un groupe d’hypocrites qui faisaient semblant d’être musulmans voulurent prendre pour juge les juges païens, et d’autres choses furent dites. Mais le verset est plus général que cela : il blâme quiconque se détourne du Coran et de la sounnah, et demande le jugement à d’autres choses fausses, et c’est ça le Tâghoût dont il s’agit ici. »



Le prophète salla llahou ‘alayhi wa sallam a dit « Quiconque dit qu’il n’y a de vrai divinité qu’Allah, et désavoue tout ce qui est adoré en dehors d’Allah, son sang et ses biens sont sacrés et son compte appartient à d’Allah. » Rapporté par Mouslim.
Mouhammad Ibn ‘Abdelwahhâb dit au sujet de ce Hadîth :


« Ce hadîth est l’une des plus important exposé de la signification de « Il n’y a de vraie divinité qu’Allah » car il n’a pas considéré que le simple faite de prononcer cette phrase protège le sang et les biens, ni même le faite de connaître sa signification, ni même de l’approuver, ni même le faite de n’adorer qu’Allah sans Lui attribuer d’associés : tout cela ne protège la vie et les bien, que s’il y est ajouté le désaveu de tout ce qui est adoré en dehors d’Allah. S’il doute de cela ou s’en abstient, alors son sang et ses biens ne sont pas sacrés. » (Kitâb Tawîd, chapitre 5, page 26)



Qu’est ce que le Tâghoût ?



Ibn Al Qayyim a dit :


« Celui qui se réfère à autre chose que l’enseignement du messager en matière de jugement et y cherche le jugement, il aura pris pour juge le Tâghoût et aura demandé son jugement. Le Tâghoût est tout objet de culte, (modèle) que l’on suit ou (maître) à qui on obéit, qui amène l’homme à dépasser ses limites. Le Tâghoût de tout peuple est ce qu’il prennent pour juge en dehors d’Allah et de Son messager, ou qu’ils adorent en dehors d’Allah, ou qu’ils suivent sans avoir de preuve venant d’Allah, ou à qui ils obéissent sans savoir si cela va dans l’obéissance d’Allah ou non. Tous ceci sont les Tawâghît de ce monde, et si tu les remarques et que tu remarques l’état des gens envers eux, tu constateras que la majorité d’entre eux se sont détourné de l’adoration d’Allah pour adorer le Tâghoût, ainsi que du jugement d’Allah et de Son messager pour demander le jugement du Tâghoût, et de l’obéissance d’Allah et le suivit de Son messager pour obéir au Tâghoût et le suivre. »

(I‘lâm Al Mouwâqi‘în, page 50.)



‘Abderrahmân Ibn Qâsim a dit :


« Tous ceux qui ne jugent pas d’après la loi d’Allah, que ce soit celui qui juge par les lois humaines, ou une invention qui ne fait pas partie de la loi islamique, ou qui juge avec tyrannie, c’est un Tâghoût parmi les plus grands des Tâghoût. »


(Al Hâchya ‘alâ Al Ouçoûl Ath-Thalâtha, page 168)



Ibn Kathîr dit : « Quiconque abandonne la loi claire révélée à Mouhammad fils d’Abdallah, dernier des prophètes, et recherche le jugement dans une autre loi abrogée est un mécréant, alors que dire de celui qui cherche le jugement du Yasa et le fait passer avant (le jugement d’Allah ?) Celui qui fait cela est un mécréant à l’unanimité des musulmans. » (Al Bidâya wan nihâya 13/119)



La démocratie



(Pour plus de détaille sur la démocratie, voir le livre du cheykh Abou Mouhammad Al Maqdissi: La religion de démocratie.)



La démocratie signifie : La loi du peuple, la souveraineté du peuple. L’islam dit : La souveraineté n’appartient qu’à Allah, et la loi n’est que celle d’Allah : « Le jugement n’appartient qu’à Allah, Il a ordonné que vous n’adoriez que Lui » sourate 12 verset 40, et Allah dit « Il (Allah) n’associe personne à Son jugement » sourate 18 verset 26.


De ce faite, la démocratie est l’un des plus grands Tâghoût de la terre, toute loi contraire à celle de l’islam est un Tâghoût, et de ce faite il est obligatoire de la désavouer pour être musulman : celui qui ne la désavoue pas n’est pas musulman.


Soulaymân Ibn Sahmân a dit : «Si vous avez su que le fait de demander justice au Tâghoût est de la mécréance, Allah nous a rappelé dans Son Livre que la mécréance était plus grave que le meurtre : Le Très-Haut dit dans le Qur’an : « la fitna est plus grande que le meurtre » (Sourate 2 - Verset 191), Il dit encore : « la fitna est plus grave que le meurtre. » (Sourate 2 -Verset 217) ; la fitna dans ces versets désigne la mécréance. Si les nomades et les gens de la ville venaient à s’entretuer jusqu'à leur destruction, cela leur serait largement moins grave que s’ils venaient à désigner un Tâghoût sur terre afin qu’il juge dans leurs divergences avec autre chose que la loi de l’Islam qu’Allah ta‘âlâ a révélée à Son messager.




En troisième lieu : nous disons :

« Si demander justice au Tâghoût est de la mécréance, tout en sachant que les divergences se font à cause des choses matérielles, alors comment peut-on concevoir le fait de rejeter la foi pour des choses matérielles ? Car, nul ne peut se prétendre être croyant tant qu’Allah et Son messager ne soient les plus aimés et jusqu’à ce que le prophète lui soit préférable à ses enfants, ses parents et tous les gens. Si tu venais à perdre tous tes biens matériels, il ne te serait jamais permis de demander justice au Tâghoût afin de les récupérer. Et si une personne venait à t’obliger à choisir entre demander justice au Tâghoût ou perdre tous tes biens, tu es forcé de devoir choisir de perdre tous tes biens et en aucun cas il ne te sera permis de demander justice au Tâghoût, et Allah soubhanahou wa ta‘âlâ est Le Plus Savant. »


(Dourar As-saniyya fî Ajwibat An-Najdya Volume 10 pages 509, 510)


Cheykh Abou Maryam ‘Abderrahmân Al Moukhallaf au sujet des élections


L’unique fait de participer à la démocratie est une satisfaction de la loi du Tâghoût, car la démocratie n’est autre que la loi du Tâghoût, donc celui qui participe aux élections est satisfait de la démocratie, et plus même : il donne son soutien à celui qui adhère au jugement du Tâghoût. En effet, cette personne pour qui il vote, s’est autoproclamer législateur, et toi tu lui donnes ton accord pour qu’il accède à cela et pour qu’il légifère, lorsque tu votes pour lui.


Si, à l’époque du prophète salla llahou ‘alayhi wa sallam, les mécréants s’étaient réunis et dirent : nous allons faire des élections pour choisir un nombre de gens qui deviendrons les supporteurs des idoles, et demandent à tout les habitants de la Mecque de voter, est ce que celui qui donne son vote est mécréant ou pas ? Et si un des musulmans avait dit « Je veux donner mon vote à ces souteneurs de faux dieux pour diminuer l’oppression des mécréants » est il mécréant ou non ? Serait il excusé pour un tel prétexte ?

Donner son vote à un mécréant pour qu’il accède au pouvoir, c’est une manière d’accepter l’alliance avec le mécréant, et en être satisfait, et ceci est avoir foi au Tâghoût.

Voter pour un mécréant n’est autre qu’être d’accord de s’allier avec le mécréant, car lorsque tu votes pour lui, c’est pour qu’il te gouverne afin de diminuer la peine des musulmans, le moyens utilisé est « Qu’il gouverne » et le faite d’être d’accord qu’un homme gouverne par autre que la loi d’Allah est une mécréance majeure qui expulse de la religion. Tu veux donc atteindre un objectif au moyen de la mécréance, à savoir ici : l’alliance et le soutien d’un mécréant. Et le simple faite de participer aux élections est déjà en soit une mécréance, et celui qui le fait est satisfait de pratiquer la démocratie, or la démocratie est un Tâghoût qu’Allah a ordonner de désavouer.


Lorsqu’on prête serment d’allégeance à un gouverneur musulman, cela montre qu’on est satisfait de lui et qu’on le considère musulman, alors de la même manière : voter pour un mécréant n’est autre que lui faire allégeance et d’être satisfait de lui, et lui accorder le gouvernement.


Et le problème n’a aucun rapport avec le fait de savoir s’il va oui ou non accéder au pouvoir lorsque tu votes pour lui ou non, car il se peut très bien qu’il ne soit pas élu. Le réel problème, c’est que tu acceptes d’accorder à un mécréant de gouverner, comment peux tu accepter cela alors que tu sais qu’il est mécréant ?


Quant à celui qui prétend ne pas être satisfait de celui pour qui il vote, mais fait cela pour choisir le moindre mal : oui, il est possible que le faite de voter pour lui puisse avoir des conséquences avantageuses, mais uniquement après avoir commis de la mécréance pour y parvenir, et c’est un acceptant le jugement d’un mécréant. Dès lors, le mal le moins pire sera ici de la mécréance, or il n’est pas permis de tomber dans la mécréance sans y être contraint. Donc, lorsque le moindre mal est de la mécréance, alors le pire mal n’est autre qu’une mécréance encore pire.

Si vraiment il détestait que ce Tâghoût gouverne, pourquoi vote t’il pour lui et lui donne t’il le gouvernement ? S’il se désavouait de lui, pourquoi lui donne t’il son soutien par le billet du vote ? Ceci contredit complètement le désaveu du Tâghoût ! C’est même la plus grande manière de s’allier à lui ! Il tombe donc dans la mécréance en pensant qu’il pourra par là réaliser certains avantages.


Si, dans un pays musulmans, nous ne faisions pas allégeance au gouverneur cela prouverais que nous ne croyons pas en la validité de son gouvernement et de ce gouverneur, et si nous lui faisons allégeance cela prouvera que nous croyons en la validité de son gouvernement. Or, voter pour un Tâghoût n’est autre qu’avoir foi en lui et en son gouvernement, et il ne fait aucun doute que c’est une sorte d’allégeance, et la preuve de cela c’est que les avantages qui découlent résultent de son allégeance.



Donc, lorsqu’il prétend détester celui pour qui il vote et qu’il le désavoue, cela n’est pas pris en considération à partir du moment où il lui montre son soutien.


Il n’y a aucune excuse d’erreur d’appréciation ou d’ignorance dans cela, car cela annule totalement le fondement de la religion : s’il détestait vraiment ce Tâghoût pour qui il vote, et s’il le désavouait vraiment, il ne se serait jamais permis de lui accorder son vote.



Quant à ceux qui prétendent ne pas être satisfait de ceux pour qui ils votent, qu’ils n’ont aucune satisfaction de cela dans leur cœur, nous ne pouvons en aucun cas le savoir. La parole et l’acte sont ce qui nous prouvent la satisfaction de son cœur, ce pourquoi lorsqu’une personne donne allégeance à un gouverneur musulman tout en n’étant pas satisfait de cela dans son cœur, eh bien nous ne pourrons pas savoir ce qu’il pense dans son cœur et nous baserons sur son allégeance extérieure, et c’est la même chose pour celui qui vote pour un Tâghoût, même s’il prétend qu’il le déteste dans son cœur : la satisfaction se fait par le cœur, la parole ou l’acte.



Toute personne qui fait un acte sans y être ni contraint ni forcé, il a forcément été d’accord de le faire et en est obligatoirement satisfait. Il est impossible qu’il soit mécréant uniquement en l’apparence tout en restant croyant dans son cœur, car la mécréance peut soit arriver par un acte, une parole ou dans le cœur, et celui qui fait de la mécréance de sa langue ou de ses actes sans y être contraint, est forcément satisfait de cela et est mécréant. On ne peut contraindre quelqu’un dans sa croyance et sa volonté, la contrainte ne peut être faite que sur la parole et l’acte, or celui qui vote n’y est pas contraint, on ne le contraint ni à parler ni à agir, mais il est au contraire d’accord de voter et l’a fait par erreur d’appréciation, et cela ne l’excuse pas.


Fin de citation.



Et Allah Est plus savant, et qu’Allah bénisse et salue notre Prophète Mouhammad, ainsi que sa famille et ses compagnons, et la louange est à Allah, le Seigneur de l’univers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lejardindessoeurs.over-blog.com/
muslima
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 331
Age : 31
Localisation : NOISIEL
Date d'inscription : 04/01/2007

MessageSujet: Re: Participer aux elections   Sam 21 Avr 2007 - 21:54




pr se rappel indispensable en ses moments

J'espère que les akhawaty auront eu le temps de le lire avant que cela ne soit passé


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oum assia
Les habituées alhamdoullillah
Les habituées alhamdoullillah
avatar

Nombre de messages : 96
Age : 47
Localisation : strasbourg
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Participer aux elections   Mer 9 Mai 2007 - 2:43

salam alaykoum
heureusement que je n'ai pas voté je ne le sentai pas du tout de tte facon, tout le monde ma mis la pression pr voté et je nai pas voulu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Participer aux elections   

Revenir en haut Aller en bas
 
Participer aux elections
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [1ère] Comment faire participer les élèves aux LA???
» l'essentiel est de participer...
» Elections délégués préparation!
» Texte pour dire son refus de participer à la validation du socle commun, des idées?
» Elections AGL : N'oubliez pas d'aller voter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PARURE DE LA FEMME SALIHINA :: **4** Dogme :: Fatawas diverses-
Sauter vers: