PARURE DE LA FEMME SALIHINA

Forum
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Accrocher les amullettes au cou des enfants

Aller en bas 
AuteurMessage
Oum khadija
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1174
Age : 31
Localisation : Nanterre
Date d'inscription : 18/12/2006

MessageSujet: Accrocher les amullettes au cou des enfants   Ven 29 Déc 2006 - 18:08

Question :
Écrire les versets protecteurs du Qur’an et autre et les accrocher au cou constitue-t-il une forme de polythéisme (CHIRK) ?

Réponse :
Il a été rapporté du Prophète Salallahu alayhi wa salem ceci : «Les incantations (hérétiques) , les amulettes et l’enchantement sont du polythéisme (CHIRK) ». D’après Oukba Ibn Âmir Radhi Allahu ‘an’a, il a dit aussi : « Quiconque accroche une amulette, qu’ALLAH n’exauce pas ses vœux et quiconque attache un coquille, qu’ ALLAH ne le protège pas » 19 . Dans une autre variante du même hadith, il rapporté par Ahmah d’après Oukba ibn  mir Radhi Allahu ’an’a , il est dit : « Quiconque accroche une alumette a donné un associé à ALLAH ».
Il existe beaucoup d’autres hadith dans ce sens.
L’amulette (tamîma) désigne l’objet qu’on attache sur les enfants ou d’autres personnes dans le but de les protéger contre le mauvais œil, les démons, les maladies, etc. Certains l’appellent talisman (hirz) et d’autres l’appelent lien (Djami’a). On en distingue deux catégories : l’une utilise des noms des démons, es os, des perles, des clous , des inscriptions illisibles, etc . L’interdiction de ce genre d’amulette ne fait l’objet d’aucun doute, car les preuves de son intediction sont très nombreuses. Cela fait partir du polythéisme mineur comme en témoignent les hadith cités précédemment, et d ‘autres qui ont la même signification. Cette pratique relève du polythéisme majeur quand celui qui porte l’allumette par conviction que c’est cela qui le protège, le guérit ou éloigne de lui le malheur, indépendamment de la permission et de la volonté d’ALLAH.
La deuxième catégorie d’amulette utilise les versets coraniques, les invocations prophétiques ou d’autres bonnes invocations. Cette catégorie fait l’objet d’une divergence entre les savants : certains l’on permise en argumentant qu’elle relève de la catégorie des exorcismes permis, tandis que d’autres l’on interdite en s’appuyant sur deux arguments : le premier repose sur l’ensemble des hadiths qui interdisent et nous mettent en garde de polythéisme. L’on ne doit pas exempter de l’interdiction cette catégorie particulière d’amulettes, à moins d’avoir des preuve de la charia indiquant qu’elles sont permises, or ce n’est pas le cas

En ce qui concerne les exorcismes (Roqya) , des hadith authentiques indiquent que se fait avec des versets coraniques et des invocations licites, ne comporte aucun inconvénient si elles sont dites dans une langue dont le sens est connu et que le traitant ne s’appuie pas exclusivement sur cela, mais croit qu’elle ne sont qu’une causes. Le Prophète Salallahu alayhi wa salem à dit à ce propos : « Il n’y a aucun inconvénient à faire les exorcismes tant que ce n’est pas une hérésie ».
Le Prophète Salallahu alayhi wa salem lui-même a eu recours à l’l’exorcise ainsi que certains de ces Compagnons. Il dit : « Il n’y a d’exorcisme que pour extirper le mauvais œil ou la fièvre ». Il y a beaucoup d’autres hadith à ce sujet. Quant aux amulettes, il n’y a aucun hadith qui indique l’existence d’exception au sein des différentes catégories, d’où la nécessité de les considérer toutes comme interdites compte tenu du caractère général de l’interdiction.
Le deuxième argument s’appuie sur le principe de prévention du polythéisme . C’est, en effet, l’un des grands principes de la charia. Si nous autorisons l’usage des amulettes qui contiennent les versets coraniques et les hadiths , nous ouvrons par là, la porte du polythéisme : les amulettes permises seront confondues à celles qui sont interdites et on ne pourra que très difficilement les distinguer. C’est pour cette raison qu’il est impératif de fermer cette porte et d’obstruer le chemin qui mène au polythéisme.
C’est cette avis qui est la plus juste, car ses arguments sont probants. Qu’ALLAH nous accorde la réussite.

[Le Cheikh Ibn Baz (Fatawa Mar’atil Mous Lima : 1/162)]

Livre Fatawas relatives à l’enfant mususlman.
Pages 21, 22, 23.

19 :Rapporté par Ahmad, Abû Ya'la et Al Hâkim qui l'a jugé authentique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boutiquislamuslima.forumpro.fr
 
Accrocher les amullettes au cou des enfants
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La phobie scolaire: phobie sociale des enfants (2/3 des cas)
» [Formes d'écu] Les Blasons d'enfants.
» Comment dois-je enseigner le Bouddhisme à mes enfants?
» Enfants "pas gentils" avec animaux
» Chocolats, bonbons... et enfants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PARURE DE LA FEMME SALIHINA :: Tout sur la femme :: Grossesse, Allaitement, Education... :: Fatawas sur l'enfant-
Sauter vers: