PARURE DE LA FEMME SALIHINA

Forum
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bida'a

Aller en bas 
AuteurMessage
muslima
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 331
Age : 32
Localisation : NOISIEL
Date d'inscription : 04/01/2007

MessageSujet: Bida'a   Ven 2 Fév 2007 - 21:17





Mes soeurs voci quelques articles concernant l'innovation en Islam, c est un sujet très important, Le prophète a dit :

« méfiez vous des inventions (religieuses), car toute invention est une innovation, et toute innovation est un égarement, et tout égarement mène au Feu » [Authentique rapporté par El-Nassâ’i et autres].



La règle concernant l’Innovation en Islâm
SHeikh ’Abder-Rahmân Ibn Nâcir as-Sa’dî & SHeikh Muhammad Ibn ’Uthaymîn

Al-Imâm SHeikh ’Abder-Rahmân Ibn Nâcir as-Sa’dî a dit :

L’innovation [al-Bid’ah] :

C’est le fait d’innover dans la religion. Car certes la religion n’est que ce qui a été rapporté par le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) dans le Livre [d’Allâh] et la Sounnah. Et ce qui est considéré comme des preuves [en Islâm], ne sont que les preuves tirées du Livre [Kitâb] et de la Sounnah ; c’est cela la religion. Tout ce qui se détourne de cela, est de l’innovation [Bid’ah]. Ceci est la règle générale [concernant l’innovation] . [1]


Al-Imâm SHeikh Muhammad Ibn Sâlih Al-’Uthaymîn a dit :

L’innovation dans la Charî’ah et sa règle sont :

« Le fait d’adorer Allâh d’une manière qu’Il n’a pas prescrit ». Ou Si vous voulez, vous pouvez dire : « C’est le fait d’adorer Allâh Ta’âla autrement que comment le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) ainsi que ses Califes bien gui dés [al-khulafâ ’ ar-Râshidoûn] l’ont adoré. »

1]-La première définition est prise dans le verset où Allâh - Ta’âla - dit :

« Ou bien auraient-ils des associés (à Allah) qui auraient établi pour eux des lois religieuses qu’Allah n’a jamais permises ? »
[2]

2]-La deuxième définition est prise dans le hadîth du Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam), qui a dit :
« Suivez ma Sounnah et celle de mes successeurs droits et bien guidés. Accrochez-vous à celle-ci, mordez-y à pleines dents. Et méfiez-vous des nouveautés [muhdathât], car toute innovation est un égarement. »

Ainsi, toute personne qui adore Allâh d’une manière différente de ce qu’Allâh a prescrit, ou d’une manière différente de celle du Prophète (sallallahu ’al ayhi wa sallam) ou de ses successeurs bien guidés [al-khulafâ ’ ar-Râshidoûn], est un innovateur [moubtadi’], si son innovation touche l’adoration avec les noms et attributs d’Allâh, ou à travers Ses décisions [Ahkâm] et Lois [Charî’ah].

Quant aux nouveautés qui touchent les actes ordinaires et coutumes, celles-ci ne sont pas appelées bid’ah [innovation] dans Islâm, bien qu’elles puissent être décrites comme tel dans les termes linguistiques. Mais elles ne sont pas des innovations dans le sens religieux, et elles ne sont pas des choses pour qui le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) nous à mis en garde.

Et il n’y a jamais eu dans la religion de bonnes innovations [Bid’ah hassana] [...]. [3]

Notes
[1] Kitâb « al-Fatâwa as-Sa’adiyyah » du SHeikh ’Abdel-Rahmân Ibn Nâcir as-Sa’dî, p.48

[2] Coran, 42/21

[3] Madjmu’ Fatâwa de SHeikh Ibn ’Uthaymîn, Vol-2 p.291-292

source : http://www.manhajulhaqq.com/spip.php?article168


Le fait de s’opposer à son ordre [au Prophète] et de changer sa Sounnah constitue un égarement [Dhallâl] et une innovation [Bid’ah]
Al-Qadhî ‘Iyâdh (rahimahullâh)

- Le samedi 14 août 2004, par IsmaiL Ibn Hâdî

BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm


Le fait de s’opposer à son ordre [au Prophète] et de changer sa Sounnah constitue un égarement [Dhallâl] et une innovation [Bid’ah] contre lequel Allâh -Ta’âla- menace par les humiliations et le châtiment, Certes Allâh -Ta’âla- dit :


« Ceux qui s’opposent à son ordre doivent prendre garde qu’une discorde [fitnah] ne les atteigne ou que les atteigne un châtiment douloureux. »[1]

Et Il dit :


« Quant à celui qui se sépare du Prophète après avoir clairement connu la vraie direction et qui suit un chemin différent de celui des croyants : Nous nous détournerons de lui, comme lui-même s’est détourné ; Nous le jetterons dans la Géhenne : Quelle détestable fin ! »[2]

Abû Hurayra (radhiallâhu ’anhu) rapporte que le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) est sortit pour le cimetière...Le hadîth indiquant les caractéristiques de sa communauté et que : « Des hommes seront chassés de mon Bassin comme on chasse le chameau perdu. Je les appellerai : Venez, Venez ! On dira alors : Ils ont changé après toi. Je dirai : Qu’ils périssent ! » [3]

Il est rapporté de Anas que le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) a dit : « Celui qui se détourne de ma Sounnah ne fait pas partie des miens. » [4]

Et il dit encore : « Celui qui introduit dans notre pratique ce qui n’y figure pas, ce qu’il y introduit sera rejeter. » [5]

Dans un autre hadîth il est dit que ce qui est interdit par l’Envoyé d’Allâh est semblable à ce qui est interdit par Allâh. » [6]

Et il dit encore : « Il suffit comme signe de leur idiotie - ou de leur égarement - que des gens se détournent de ce qui est apporté par leur Prophète pour se tourner vers d’autres prophètes » [7] ou vers d’autres livres en dehors de leur Livre [Le Qor’ân], et c’est pour cette raison que ce verset fût révélé :


« Ou bien ne leur a t-il pas suffit que Nous fassions descendre sur toi le Livre qui leur est récité ? Il y a vraiment là une miséricorde et un Rappel pour un peuple qui croit. »
[8]

Et il (sallallahu ‘alayhi wa sallam) a dit : « Ceux qui exagèrent (son excessif) sont perdus. » [9]

Et Abû Bakr as-Siddiq (radhiallâhu ‘anhu) a dit : « Je ne vais rien délaisser de ce que l’Envoyé d’Allâh (sallallahu ‘alayhi wa sallam) pratiquait [et faisait]. Car je crains d’être égaré, si je néglige quoi que ce soit de ce qu’il a ordonné. » [10] [11]

Notes
[1] Sourate an-Nûr, 63

[2] Sourate an-Nissâ, 115

[3] Rapporté par Muslim

[4] Rapporté par al-Bukhârî et Muslim

[5] Rapporté par al-Bukhârî et Muslim

[6] Hadîth détaché authentique - Mursal Sahîh

[7] Rapporté par Muslim

[8] Sourate al-‘Ankaboût, 51

[9] Rapporté par Muslim

[10] Rapporté par al-Bukhârî et Muslim

[11] Kitâb « ach-Chifâ bi ta’rif huqûq al-Mustafa » de al-Qadhî ‘Iyâdh, vol-2 p.21-23

source : http://www.manhajulhaqq.com/spip.php?article326


L’innovation [al-Bida’] mène à la mécréance [Kufr], et elle est plus mauvaise que les grands péchés !
SHeikh « al-‘Allâma » Sâlih Ibn Fawzân Ibn ’Abdullâh al-Fawzân (hafidhahullâh)

Certes l’innovation [al-Bida’] mène à la mécréance [al-Kufr], et elle constitue un ajout dans la religion qui n’a été légiféré ni par Allâh ni par Son Envoyé. L’innovation est plus mauvaise que les grands péchés [Ma’siyyah al-Kabîrah], et Satan [ach-Chaytân] s’en réjouit plus encore que des grands péchés, car certes l’auteur d’un péché sait qu’il commet une désobéissance [à Allâh] ce qu’il le fait se repentir, alors que l’innovateur [al-Moubtadi’] lorsqu’il commet son innovation, croit que celle-ci va le rapprocher d’Allâh et il ne s’en repent pas. Les innovations estompent l’application des Sounnah [traditions prophétiques], et rend détestable auprès d’eux [les innovateurs] la pratique des Sounnah et les gens de la Sounnah. L’innovation [al-Bid’ah] éloigne la personne d’Allâh et provoque sur elle Sa colère et Son châtiment, [l’innovation] est ce qui est lié à la déviation des cœurs et à leur perversité.

Comment se comporter avec les innovateurs :

Il est interdit [Harâm] de visiter l’innovateur [al-Moubtadi’] et de s’asseoir avec lui, si ce n’est dans le but de le conseiller et de condamner ce qu’il fait. Car certes, [l’innovateur] peut influencer celui qui le fréquente et ainsi ce mal pourrait se propager. Il est obligatoire de mettre en garde contre eux et de leur mal, en empêchant [à travers cette mise en garde] qu’ils exercent leurs innovation s. Il est donc obligatoire aux savants musulmans ainsi qu’à ceux qui détiennent l’autorité d’empêcher l’innovation et de blâmer les innovateurs afin de rejeter leur mal. Certes, le danger [des innovateurs et des innovations] sur l’Islâm est rude. Il est tout aussi obligatoire de savoir que les pays mécréants incitent les innovateurs et les assistent de différentes manières à propager leur mal et leurs innovations, du fait que cela contribue à détruire l’Islâm et à en pâlir son image. [1]

Notes
[1] « Kitâb at-Tawhîd » du SHeikh Sâlih Ibn Fawzân al-Fawzân, p.100 - Edition Maktabat Ibn ‘Abbâs & Dâr ul-Athâr

source : http://www.manhajulhaqq.com/spip.php?article316


Vous trouverez ces articles et d autres dans la section Sunna et Bida'a du forum, je vous invite a venir y faire un tour inhallah : http://annisa.superforum.fr/Faisons-la-distinction-c15/Sunna-et-Bida-a-f54.htm


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oum assia
Les habituées alhamdoullillah
Les habituées alhamdoullillah
avatar

Nombre de messages : 96
Age : 48
Localisation : strasbourg
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Bida'a   Jeu 8 Fév 2007 - 20:25

:Salm3:
Barak Allah ou fiki ma soeur, c'est veridique en, plus soubhaAnAllah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maryam93
Les habituées alhamdoullillah
Les habituées alhamdoullillah
avatar

Nombre de messages : 136
Age : 34
Localisation : 93
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: Bida'a   Ven 9 Fév 2007 - 15:49

:Salm3:



ma soeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
muslima
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 331
Age : 32
Localisation : NOISIEL
Date d'inscription : 04/01/2007

MessageSujet: Re: Bida'a   Sam 10 Mar 2007 - 17:03

Wafikounna barak'

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bida'a   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bida'a
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les bida'a lors des invocations
» Se souhaiter la nouvelle année Hégirienne
» Faire du dhikr en groupe
» Le mariage dans les mosquées, sounnah ou bida’a ?
» Les innovations dans les ablutions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PARURE DE LA FEMME SALIHINA :: **4** Dogme :: Mise en garde-
Sauter vers: