PARURE DE LA FEMME SALIHINA

Forum
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Exposé de la ‘aqida corrompue de tarik Ramadan

Aller en bas 
AuteurMessage
Oum khadija
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1174
Age : 31
Localisation : Nanterre
Date d'inscription : 18/12/2006

MessageSujet: Exposé de la ‘aqida corrompue de tarik Ramadan   Ven 9 Mar 2007 - 17:11

Exposé de la ‘aqida corrompue de
Tarik Ramadan


1) Tarik Ramadan et la laïcité, et les philosophes mécréants :

Tarek Ramadan dit :

Certains Français ont interprété ce repli comme la preuve que l’islam ne pouvait pas se conjuguer avec la laïcité et la démocratie. C’est absurde ! La reconnaissance du pluralisme et le choix par le peuple de ses représentants sont inscrits dans la pensée musulmane.

Plus loin, il dit :

Rien, dans les principes de l’islam, n’empêche de vivre dans une société laïque. La laïcité , ce n’est pas le refus de la religion. C’est un espace de paix sociale qui respecte toutes les religions et les met sur un plan d’égalité.

(source : son site officiel http://www.tariqramadan.com/entretiens/inventons_une_culture_islamique_europeenne-article4.html?var_recherche=laicite )

A un autre endroit, on lui posa cette question :

Question posée par ouddane : (Postée le 19 janvier 2005 à 22h21)

Bonsoir cher frere,

Je vous félicite de votre travail en tant que penseur et philosophe, et je ne comprends pas la notion de laïcité ?

Réponse de Tariq RAMADAN

Il faut pourtant comprendre et étudier cette notion. Il existe de nombreux ouvrages à consulter. Jean Baubérot est incontournable de même que les écrits de Jean Boussinescq ou de Emile Poulat. Le dernier livre d’Alain Gresh est très éclairant. Au travail, un peu de lecture...Le site islamlaïcité.com est également intéressant

(source : son site officiel http://www.tariqramadan.com/dialogue/archives/dialogue_du_19_janvier_2005-article224.html?var_recherche=laicite )

question de : Internaute

(postée le 07/12/2004 à 14h47)

Question : Bonjour,

Avez-vous lu Voltaire ? Ses idées sur la tolérance vous semblent-elles pertinentes ? Applicables à l’Islam et aux musulmans ?

Réponse : J’ai lu Voltaire et je l’apprécie. Ses idées sur la tolérance sont plutôt celles de Locke. Je trouve leur apport très important mais je vous dirais que je veux plus que la tolérance, j’aspire au respect mutuel : on peut tolérer en ignorant l’autre ; on ne peut le respecter qu’en le connaissant.

Le respect, c’est la tolérance plus la connaissance de l’autre.

J’ai enseigné Voltaire, et même la pièce Mahomet que l’on m’accuse d’avoir fait interdire à Genève. C’est un mensonge absolu : le maire de Genève a publiquement dit que je n’avais rien à voir avec le non-financement de la pièce. C’était une petite précision nécessaire.

Source :

(http://www.tariqramadan.com/entretiens/forum_nouvel_obs_l_islam_la_religion-article140.html?var_recherche=la+barbe)

(postée le 09/12/2004 à 17h19)

> Bonsoir M. Ramadan tout d’abord j’aimerais vous témoigner mon plus profond respect. ma question est la suivante : la diabolisation dont vous êtes l’objet est-elle consécutive à votre article concernant les intellectuels communautaires ou bien était-elle inscrite de longue date ?

> Il est vrai que la campagne médiatique a commencé avec ce texte que l’on ne me pardonne pas. Je continue à en défendre le contenu et le sens. Je crois que tous, hindouistes, bouddhistes, juifs, chrétiens, musulmans, agnostiques et athées nous devons sortir de nos ghettos intellectuels, communautaires et sociaux et défendre une citoyenneté commune, des valeurs universelles et lutter contre toutes les discriminations et tous les racismes, de la même façon. C’est pour cela que je me bats et que je continuerai à m’engager.

Source :

(http://www.tariqramadan.com/entretiens/forum_nouvel_obs_l_islam_la_religion-article140.html?var_recherche=la+barbe)

2) Tarek Ramadan et l’apostasie :

« Si j'ai à m'exprimer sur ce sujet, où que je sois, je dirai qu'il est autorisé et légitime, sur la base des références islamiques de changer de religion ».

[Source : son livre L'Islam en question de Tarek Ramadan, nouvelle édition Babel collection, livre de poche p279]

Dans une autre interview, Tarek Ramadan confirme ce qu’il vient d’être cité, dans Le Courrier , Genève, 13 novembre 2002 :

Q-Vous dites aussi qu'on ne doit pas persécuter celui qui abandonne l'islam ?

R - J'ai écrit en effet que, sur la base des références musulmanes, il est autorisé et légitime de changer de religion. En demandant à celui qui le fait de respecter ceux qu'il quitte.

(Propos recueillis par Patrice Favre et Roger de Diesbach)

question de : Internaute

(postée le 07/12/2004 à 14h35)

Question : Bonjour, M. Ramadan. J’irais droit au but :

1) Reconnaissez-vous le droit aux musulmans en Occident comme en terre d’Islam de se convertir, individuellement ou en masse, au christianisme, au judaïsme... à l’athéisme ? ;

2) Pouvez-vous écrire noir sur blanc que tout musulman qui s’abandonne au terrorisme et tue civils et enfants fait, aux yeux même d’Allah, le jeu de Satan ? ;

3) Que les Juifs sont vos frères en humanité, et que toute personne qui se prend à un Juif géographiquement et politiquement non impliqué dans le conflit moyen-oriental, est un impardonnable criminel ?

Merci de vos réponses que j’espère - pourquoi pas ? - claires et nettes.

Hakim Khoulalene

Réponse : Réponse

1. Oui, je reconnais ce droit

2. Oui, je l’écris

3. Oui, ils sont nos frères en humanité et plus encore "gens du Livre"

Source :

(http://www.tariqramadan.com/entretiens/forum_nouvel_obs_l_islam_la_religion-article140.html?var_recherche=la+barbe)

question de : Internaute

(postée le 07/12/2004 à 14h05)

Question : Monsieur RAMADAN

A LA FIN DU LIVRE D ENTRETIEN L ISLAM EN QUESTION VOUS DITES NE PAS VOULOIR PARLER DE L Atheisme CAR C EST un FAIT MINORITAIRE EN ISLAM.

C EST JUSTEMENT ça la démocratie . défendre les minorités.

moi je suis apostat je crois pas en dieu. je suis un algérien musulman né en france mais aucun de mes amis d enfance musulmans ne veut me parler alors que des juifs ou des chrétiens trés pratiquant le font sans chercher à me convertir. Une amie de ma mère m’a dit une fois qu’il vaut mieux etre un tueur qu’athée ! ma question : êtes vous prêt à défendre les athées nés musulmans mais pas seulement en france mais aussi dans le monde musulman et surtout en arabie saoudite. ? NE DITES PAS QUE çA N’EXISTE pas J’EN CONNAIS ET ILS VIVENT DANS LA TERREUR.

Réponse : Vous avez raison et je me bats ici et là-bas pour que chacune et chacun soit respecté dans ses choix de croire ou de ne pas croire. Nous devons le dire ici et affirmer haut et fort qu’aucune conscience ne doit être contrainte. En aucune façon et même si le phénomène est minoritaire

Source :

(http://www.tariqramadan.com/entretiens/forum_nouvel_obs_l_islam_la_religion-article140.html?var_recherche=la+barbe)

question de : Internaute

(postée le 07/12/2004 à 13h44)

Question : Dans site islamique de ressources islamiques de langue française, le cheikh Yûsuf Al-Qardâwî, président Conseil Européen de Fatwa et de Recherche, référence religieuse des musulmans d’Europe (c’est ainsi qu’il se qualifie dans un lettre adressée à Chirac pour s’opposer à la loi) déclare : « Les juristes de l’Islam sont unanimement d’avis que l’apostat mérite une peine - même s’ils peuvent diverger sur sa nature. Leur grande majorité estime que cette peine est la peine de mort. C’est l’avis des quatre écoles de jurisprudence islamique prévalentes, voire des huit écoles. »

Je vous demande donc :

Concevez- vous que l’apostasie puisse être une démarche autorisée en Islam ?
2. Si vous ne l’autorisez pas, envisagez-vous une peine et de quelle nature ?

Réponse : J’ai répondu à cette question dans certains de mes articles ou ouvrages : non, je ne pense pas que l’apostat mérite la peine de mort et cela en suivant l’opinion des savants du 8ème siècle déjà. Celle ou celui qui change de religion pour soi, en conscience, doit demeurer libre et on doit respecter ce choix. La clef des coeurs et des jugements ne nous appartient pas. J’ai toujours tenu cette position.

Source :

(http://www.tariqramadan.com/entretiens/forum_nouvel_obs_l_islam_la_religion-article140.html?var_recherche=la+barbe)


3) Tarek Ramadan et le polythéisme, et les églises :

question de : Internaute

(postée le 07/12/2004 à 13h15)

Question : Je suis une femme française, chrétienne, je ne suis pas raciste et j’aimerais faire un petit tour du monde avec vous. Emmenez-moi dans tous les pays musulmans et dîtes moi dans lesquels je pourrai librement prier Jésus, en assemblée, avec d’autres chrétiens, et où je ne le pourrai pas. Pourquoi et quelles conclusions en tirez-vous ?

Réponse : Vous pourrez prier Jésus dans la quasi-totalité des pays musulmans... à l’exception de l’Arabie Saoudite que j’ai dénoncée. Est-ce qu’il suffit de pouvoir prier pour ne pas être discriminé ? Non. Les discriminations sont bien plus subtiles que cela et il en existe dans de nombreux pays musulmans. Je suis de ceux qui en parlent sans crainte et qui affirment qu’il est de la responsabilité des musulmans qui vivent dans les démocraties de critiquer les mauvais traitements auxquels sont soumis les minorités en terres musulmanes

Source :

(http://www.tariqramadan.com/entretiens/forum_nouvel_obs_l_islam_la_religion-article140.html?var_recherche=la+barbe)


aiderez vous les catholiques (ou autres)à édifier des lieux de culte que vous revendiquez ici pour vos frères, dans les pays dits d’Islam afin que chacun puisse, comme ici, pratiquer librement sa confession ?Je ne doute pas du coté positif de votre réponse,compte tenu de vos propos au sujet de votre propre religion, mais préfèrerais qu’elle vienne de vous. N’y voyez aucune agressivité mal placée mais le juste respect des croyances mutuelles de la part, qui plus est, d’un agnostique.

Cordialement.

Réponse : Merci de cette question. Non, je ne fais pas acte de prosélytisme, j’essaie simplement de trouver les moyens, pour celles et ceux qui le veulent, de pouvoir être à la fois pleinement européens, français, et pleinement musulmans. Il ne s’agit pas d’autre chose : je n’ai jamais de ma vie chercher la conversion de quiconque car cela ne regarde que le coeur des hommes et Dieu. Je suis également de ceux qui parlent et qui condamnent les discriminations dont font l’objet les minorités religieuses dans les pays musulmans et notamment en Arabie Saoudite. Il s’agit d’une question de principe sur laquelle les musulmans doivent se positionner. On ne peut pas vouloir la liberté et l’égalité ici, en tant que musulmans, et refuser ces droits fondamentaux pour les juifs, les chrétiens, les bouddhistes, etc. dans les pays majoritairement musulmans. Je le dit, je l’écrit et mes productions (livres, cassettes, articles) sont pleines de ces appels.[/color]

Source :

(http://www.tariqramadan.com/entretiens/forum_nouvel_obs_l_islam_la_religion-article140.html?var_recherche=la+barbe)

(L'imam Abou Al Hassan al Ach'ari qu'Allah lui fasse miséricorde a dit [color=indigo]"Et désirer la mécréance est de la mécréance. Et construire des églises dans les-quels on pratique la mécréance est mécréance, car c'est un désire de mécréance" (Anwâr al bourouq fî anwâ' al fourouq volume 1 p 225)

4) Tarek Ramadan et la sounnah :

Question : Vous ne marchandez pas votre temps ni votre langue, ni votre plume lorsqu’il s’agit de faire publier dans de grands journaux vos tribunes défendant la liberté du port du voile islamique. Pouvez-vous nous citer des interventions publiques de votre part dans ces mêmes journaux, pour mettre fin à des pratiques barbares, s’indigner par exemple de la pendaison en haut d’une grue dans une rue de la province de Mazandéran, au nord de l’Iran, le 15 août dernier, d’une jeune femme de 16 ans pour « actes incompatibles avec la chasteté » ?

Réponse : J’ai souvent écrit en condamnant dans la presse publique en Suisse, en France et dans de nombreux journaux à travers le monde : le terrorisme, la violence, l’antisémitisme, les châtiments corporels, l’excision, les exécutions, l’esclavage, la lapidation, les mariages forcés, la violence conjugale : dans le Courrier de Genève, La Tribune de Genève, le Monde... J’essaie de le faire autant que possible et mes livres et mes cassettes sont pleins de condamnations à ces sujets...

Source :

(http://www.tariqramadan.com/entretiens/forum_nouvel_obs_l_islam_la_religion-article140.html?var_recherche=la+barbe)

5) Tarek Ramadan et les chiites :

Question posée par jalel:

Salam ’alaycom très cher frère Tariq. Qu’est ce que vous pensez de assahifa assajadia de l’Imam assajad et pourquoi les musulmans sunnites sont coupés de ce grand patrimoine spirituel qui est celui des Imams du shiisme duodécimains ?

Réponse de Tariq RAMADAN :

Beaucoup de stupidités et de non sens sont dites par les musulmans concernant le chiisme. Beaucoup n’en connaissent pas les tendances et les enseignements. Il vaut mieux alors tenir sa langue. A l’étude, oui, on comprend que beaucoup d’enseignements sont profonds, nécessaires et utiles.

(http://www.tariqramadan.com/dialogue/rubrique50.html)





www.assounnah.com

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boutiquislamuslima.forumpro.fr
Oum khadija
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1174
Age : 31
Localisation : Nanterre
Date d'inscription : 18/12/2006

MessageSujet: Re: Exposé de la ‘aqida corrompue de tarik Ramadan   Ven 9 Mar 2007 - 17:17

Réponse à une ambiguïté lancée par Tarik Ramadan

Fatwa de Cheykh 'Abdel ‘Azîz bnou ‘AbdAllah ar Râjihi


Question :

Je vous ai parlé hier du prêcheur en Belgique qui dénigre la loi islamique et qui dit qu’il est impossible d’appliquer certaines peines à notre époque, ce prêcheur a lancé une ambiguïté...

(Le Cheykh interrompt) :

Réponse :

C’est un aposta, et c’est à Allah qu’on demande l’aide, il prêche à la laïcité, il dit que l’aposta est excusé…

Question :

Mais cet homme a lancé une ambiguïté, il dit que le fait d’arrêter l’application des peines fait partie des actes de Oumar bnoul Khattâb qu’Allah l’agrée, lorsque celui-ci arrêta d’appliquer la peine sur le voleur en cas de famine, et il argumente par cela le faite qu’il est sounnah d’arrêter l’application des peines en cette époque car selon lui ces peines ne sont pas bénéfiques à notre époque, quel est la réplique à cela Cheykh ?

Réponse :

La loi islamique est valable pour tout endroit et toute époque, de façon générale, celui qui dit que les lois islamiques ne sont pas valables à cette époque, ou qu’elles sont barbare comme tu l’as expliqué hier, c’est un aposta, qu’Allah nous secourt, car il dénigre les lois d’Allah, et il a renié l’obligation d’appliquer la loi islamique, c’est un aposta qu’Allah nous préserve, il rassemble plusieurs types de mécréance : Il appel à la laïcité, il dénigre la loi islamique et dit qu’on ne peu pas l’appliquer à notre époque, et que couper la main du voleur est barbare, celui là, et qu’Allah nous aide, a rassemblé plusieurs types de mécréance.

Question :

Et que répondre au faite que ‘Oumar bnoul khattâb avait arrêté d’appliquer la peine sur le voleur, qu’elle est l’explication de cela Cheykh ?

Réponse :

C’est autre chose, c’est un cas particulier, en cas de famine, en temps de Jihad, en temps de Jihad on n’applique pas les peines, si l’un des solda commet un péché qui implique une peine en temps de Jihad, on ne l’applique pas pendant le combat contre l’ennemi et en temps de Jihad, on retarde l’application des peines jusqu’après cela, et également en temps de famine, dans ce cas il y a ambiguïté, il y a un besoin, une nécessité de faire cela.

Qu’Allah vous récompense par un bien.

www.assounnah.com

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boutiquislamuslima.forumpro.fr
Oum khadija
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1174
Age : 31
Localisation : Nanterre
Date d'inscription : 18/12/2006

MessageSujet: Re: Exposé de la ‘aqida corrompue de tarik Ramadan   Ven 9 Mar 2007 - 17:18

Une lettre de cheykh ar Râjihi à propos de Tarik Ramadan (le 6/4/2005)

Ceci est une lettre qui a été écrite et envoyée au savant érudit ‘Abdel‘Aziz bnou ‘Abdallah ar Râjihi au sujet de Tarek Ramadan. :

Du frère 'Abdoullah

A l’attention de l’honorable savant ‘Abdel‘Azîz bnou ‘Abdallah ar Râjihi

Salamou ‘alaykoum wa rahmatoullahi wa barakâtouh, wa ba’d

Je vous avais demandé un avis juridique sur un prêcheur ici en Belgique, ou plutôt en Europe, qui appel les gens à la laïcité, et à l’interruption de l’application des peines islamiques qu’il qualifie de monstrueux, etc…

Cet homme, qui se nomme Tariq Ramadan, est très écouté et suivit et loué auprès des jeunes particulièrement, et ce que l’on peu observer, c’est que ces jeunes n’ont pas réellement de connaissance des fondements dans la religion, et ne connaissent pas le vrai sens du monothéisme, et ne connaissent pas les savants de notre époque, voir même les savants anciens….

Pour cette raison cher Cheykh, nous avons besoin d’explication dans certains sujets et de réfutations détaillées sur les paroles de ce fourbe, avec l’énonciation des preuves islamiques afin que quiconque lira cet réfutation soit inexcusable, avec l’aide d’Allah.

Premièrement, on l’interrogea (Tariq Ramadan) au sujet de l’apostasie, et de la peine de l’aposta, et il répondit que l’apostasie est une chose permise en islam, et légiférée, et qu’on ne blâme pas l’aposta, mais on lui demandera de respecter les musulmans. Il dit aussi que la peine de mort sur l’aposta est une erreur, car le seul juge c’est Allah et personne ne connais les cœurs si ce n’est lui. Et il prétend que certains savants du huitième siècle l’ont précédé dans cette opinion.

Deuxièmement : Il condamne l’Arabie Saoudite, car ils empêchent la construction d’églises, et l’adoration du fils de Meryem aux chrétiens.

Troisièmement : Il dit que les peines islamiques corporelles, tel que la lapidation de l’adultérin, la mutilation de la main, sont inapplicables à notre époque, et que lorsqu’on les appliquait au temps du messager d’Allah –qu’Allah prie sur lui et le salue- il nous faut examiner cette époque là, et notre époque, et que ce qu’on observe alors c’est que les choses ont changé, et qu’il est impératif d’arrêter l’application de ces peines, comme l’a fait ‘Oumar ibn Khattab sur le voleur pendant la famine.

Quatrièmement : Il dit que la laïcité ne contredit pas l’islam, mais au contraire fait partie des fondements de l’islam, et le fait de dire qu’ils sont en opposition est absurde. Il conseil donc aux jeunes la lecture de livres de certains philosophes mécréants, athées, et laïques, et il déclare aimer Voltaire, qui est un philosophe français de l’époque de la révolution française.

Il dit qu’il est permit de ne pas appliquer les lois d’Allah en ce qui concerne les choses de ce bas monde car dans ce bas monde, la règle de base est l’autorisation, la permission.

Cinquièmement : Il dit que les savants salafis sont didactiques (qu’on peu apprendre d’eux) en ce qui concerne la croyance (‘Aqida) et l’adoration (‘Ibâdât) mais pas dans ce qui concerne les affaires sociales (Al mou‘âmalât).

Sixièmement : Il fût interrogé au sujet des Chiites, et de mettre en garde sur eux, et il répondit que les musulmans ont dit beaucoup de stupidités sur les chiites, mais qu’ils ne connaissent pas le vrai sens du chiisme, et que lorsqu’on lit leurs livres, on s’aperçoit qu’ils sont très intéressant et importants, et qu’il y a dedans de la science nécessaire et très profonde.

Septièmement : On lui demanda « Quelle est la loi prioritaire pour vous, la loi de la république ? Ou la loi du Coran ? » il répondit « En France, il n’y a aucun doute que la loi républicaine prime »

Qu’Allah vous récompense par un bien.

Réponse de son éminence ‘Abdel ‘Azîz ar Râjihi.

Au nom d’Allah Le très miséricordieux, Celui qui fait miséricorde.

Cet homme, prêcheur, nommé Tariq Ramadan, qui appel à la laïcité, et à l’interdiction de l’application des peines qu’il qualifie de monstrueux, et qui ne condamne pas l’aposta, mais condamne l’interdiction de l’adoration du messie fils de Maryam pour les chrétiens, et l’interdiction de la construction d’églises, et qui dit que la loi républicaine prime sur le Coran :

cet homme est un mécréant, aposta. Il a rassemblé nombre de blasphèmes :

Il appel à la laïcité, et c’est de l’apostasie
Il critique les peines islamiques, qu’il qualifie de monstrueux
Il ne condamne pas l’apostasie
Il ne condamne pas l’adoration des chrétiens envers le Messie, fils de Meryem
Il préfère la loi républicaine au Coran.
Cet individu a commit cinq types de blasphème, et chacun d’entre eux obligent l’application de la peine de mort s’il comparait devant un tribunal islamique, conformément à la parole du prophète –qu’Allah prie sur lui et le salue- « Quiconque change sa religion, tuez le » (Rapporté par l’imam al Boukhârî n°2854 (1098/3) ) et de la parole du messager d’Allah –qu’Allah prie sur lui et le salue- de ce que nous informe de lui ‘Abdallah bnou Mas‘oûd qu’Allah l’agréé : " Il est interdit de faire couler le sang du musulman qui atteste qu’il n’y a de divinité vraie qu’Allah, et que je suis le messager d’Allah, sauf dans un de ces trois cas : Le meurtrier qui tue injustement quelqu’un, l’adultérin marié, et celui qui se détache de sa religion et abandonne la jamâ’a » (Rapporté par al Boukhârî ( 2521/6) et Mouslim (1302/3) )

L’imam Ibnou Qoudâma qu’Allah lui fasse miséricorde a dit :

« Le prophète qu’Allah prie sur lui et le salue a dit « quiconque change sa religion, tuez le » et les gens de science sont unanimes quant à l’obligation de tuer l’aposta, cela est rapporté de Abou Bakr, ‘Oumar bnoul khattâb, ‘Outhmân bnou ‘Affân, ‘Alî bnou Abî Tâlib, Mou‘âdh bnou Jabal, Abou Moûsâ al Ach‘ârî, ‘Abdallah bnou ‘Abbâs, Khâlid, et autres qu’eux, et personne n’a réfuté cela, c’est donc un consensus. » (Al moughnî 16/9)

Et Allah ta’âlâ a dit

( Et ceux parmi vous qui apostasient leur religion et mourront mécréants, vaines seront pour eux leurs actions dans la vie immédiate et la vie future. Voilà les gens du Feu: ils y demeureront éternellement. )(sourate 2 verset 217)

Le cas de cet homme est maintenant démontré, et quiconque le défend ne peut être que dans un de ces deux cas : Un ignorant, à qui il faut expliquer et démontrer le cas de cet homme. Si, après cela, la personne se persiste à défendre cet homme, après qu’il ai prit connaissance de son cas, alors c’est un aposta lui aussi.

Et si cette personne est au courant de son cas, alors c’est un aposta, car parmi les blasphèmes il y a le fait de ne pas considérer mécréant le mécréant, ou de douter de sa mécréance, ou de considérer sa voie comme étant correct, celui qui fait cela est un mécréant comme lui, comme l’ont estimé les gens de science et comme le prouve les textes claires et évidents (du Coran et de la sounnah).

www.assounnah.com

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boutiquislamuslima.forumpro.fr
Oum khadija
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1174
Age : 31
Localisation : Nanterre
Date d'inscription : 18/12/2006

MessageSujet: Re: Exposé de la ‘aqida corrompue de tarik Ramadan   Ven 9 Mar 2007 - 17:28

Jugement final sur tarik ramadan
Fatwa de Cheykh ‘Abdel ’Azîz bnou ‘Abdallah ar Râjihi


Question posée au noble savant Cheykh ‘Abde ‘Azîz bnou ‘Abdallah ar Râjihi qu’Allah le préserve. (posée le 15/ 02/ 2005)

Question :

Cheykh, ici en Belgique il y a un prêcheur très connu qui dénigre la loi islamique, il dit que certaines peines islamiques comme lapider l’adultérin et couper la main du voleur, il dit que cela est monstrueux à notre époque, il dit qu’appliquer ces peines est impossible à notre époque et que c’est monstrueux, et il éloge la laïcité, et il conseil aux jeunes la lecture des livres de philosophes mécréants et athées dans ses conférences et ses cours, et il dit aussi qu’il est permit au musulman de changer sa religion et qu’on ne doit pas le blâmer pour cela, quelle est votre avis sur ce prêcheur Cheykh ?

Réponse :

C’est un prêcheur à la mécréance, c’est un aposta, Allah Est Celui par Le quel nous nous protégeons, c’est un aposta, il fait partie des prêcheurs à la mécréance et à l’égarement. Il éloge la laïcité, et il dit qu’on peu apostasier de l’islam sans êtres blâmé, et il dit que les peines islamiques sont monstrueuses et ne sont pas possible en ce temps, c’est un aposta qu’Allah nous protége, il se rattache à beaucoup de nawaqid (actes annulatifs de l’islam), parmi elles : Il éloge la laïcité, il éloge les hypocrites,…(propos incompréhensible)… et il dit qu’on ne blâme pas celui qui apostasie, et c’est à Allah qu’on demande la protection, et il dénigre les lois islamiques, qu’elles ne sont pas valables à cette époque, c’est de la mécréance, c’est un aposta. Avez vous enregistré cette question et cette réponse ?

Quetion:

Oui Cheykh je l’ai enregistrée, cela poserait un problème ?

Réponse:

Aucun problème !

Vous pouvez retrouvez les enregistrement audio des paroles du sheik inshallah : http://www.assounnah.com/verite_tarik_ramadan.htm

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boutiquislamuslima.forumpro.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Exposé de la ‘aqida corrompue de tarik Ramadan   

Revenir en haut Aller en bas
 
Exposé de la ‘aqida corrompue de tarik Ramadan
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment patienter face à la tentation de désobéir à Allâh
» Caroline Fourest la bête noire de tarik ramadan
» pb plan exposé
» Exposé EPS
» Exposé : Les chevaliers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PARURE DE LA FEMME SALIHINA :: **4** Dogme :: Mise en garde-
Sauter vers: