PARURE DE LA FEMME SALIHINA

Forum
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La prière du voyageur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oum khadija
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1174
Age : 30
Localisation : Nanterre
Date d'inscription : 18/12/2006

MessageSujet: La prière du voyageur   Jeu 29 Mar 2007 - 19:59



Questions:

Quelle est la distance à partir de laquelle le voyageur peut raccourcir ses prières ? Est-il préférable pour lui de les combiner plutôt que de les raccourcir ?



Réponses:

Certaines écoles évaluent cette distance à environ 83 kilomètres. D’autres estiment que la distance n’influe pas mais que l’on est voyageur à partir du moment où l’on estime que nous sommes en voyage. Ainsi, même si la distance est inférieure à 80 kilomètres, nous pouvons être voyageur. De même, cette distance peut être supérieure à 100 kilomètres sans pour autant que nous nous considérions comme voyageur.

Ce deuxième avis est celui de Shaykh al-islaam Ibn Taymiyyah, et ce, parce que ni Allah ni le Prophète n’ont défini une distance spécifique à partir de laquelle les prières doivent être raccourcies.


Anas Ibn Maalik a dit:

«Le prophète ,chaque fois qu’il parcourait 3 miles ou Faraasikh (unité de longueur), il avait l’habitude de raccourcir ses prières et priait 2 rak’aats. »
(rapporté par Muslim, le livre de la prière du voyageur, chapitre la prière du voyageur, n°691)


De ce fait, l’avis du Shaykh al-islaam Ibn Taymiyyah est le plus proche de ce qui est correct. Aussi, il n’y a pas de mal, même s’il y a divergence sur le statut de voyageur, à ce qu’une personne choisisse d’adhérer au premier avis: aucun consensus n’a été établi à ce jour. Donc, il n’y a pas de problème incha’allah. Tant que le concept de voyageur n’aura pas été clairement défini, il nous faut agir selon l’avis qui nous semble le plus correct.


Pour la question : Est-il possible de combiner les prières lorsqu’il est permis de les raccourcir ? Nous répondons : « Combiner les prières n’est pas associé au fait de les raccourcir mais plutôt à un besoin. » Donc si une personne ressent le besoin de combiner ses prières, qu’elle soit en voyage ou pas, elle le peut. De ce fait, certaines personnes combinent pour cause de pluie, de froid lors des dures journées d’hiver, car il est difficile pour elles de retourner prier à la mosquée. Aussi, il est possible de combiner ses prières si la personne a peur pour sa santé.

Dans le sahih de Muslim, ‘Abdullaah ibn ‘Abaas rapporte :

« Le prophète a combiné ses prières de Dohr avec le Asr, et celle de Maghrib avec le Isha, non pas pour cause de peur ou de pluie. »
(rapporté par Muslim, le livre de la prière du voyageur, chapitre combiner deux prières pour le résident, n°705).



Ils demandèrent : « Pourquoi a-t-il fait cela ? » Il répondit qu’il le fit pour ne causer aucune souffrance à sa communauté afin que certains ne décide pas de quitter le groupe.

Ceci est une condition, lorsqu’une personne ressent une difficulté qui pourrait l’entraîner à quitter le groupe, qui lui permet de combiner ses prières. S’il n’éprouve aucune difficulté, il ne doit pas les combiner. Cependant, voyage est souvent synonyme de difficulté. Il est alors permis au voyageur de combiner ses prières que ce soit pendant son voyage ou lorsqu'il est arrivé à destination. S’il est en cours de voyage, combiner ses prières est préférable. Mais s’il a atteint sa destination, il est préférable pour lui de na pas les combiner.

Il existe une exception lorsqu’une personne arrive à destination dans un lieu où l’assemblée est établie. Il ne peut ni combiner ni raccourcir ses prières. Cependant, s’il a raté l’assemblée, alors il raccourcit sans combiner, à moins qu’il ait le besoin de combiner ses prières.







Shaikh Muhammad bin Saalih al-‘Uthaymeen
Fataawaa Arkaan al-Islaam, Numéro 312
par le frere: Nourdine al jazairi (jazahu Allah khayran)
Equipe alminhadj.com

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boutiquislamuslima.forumpro.fr
Oum khadija
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1174
Age : 30
Localisation : Nanterre
Date d'inscription : 18/12/2006

MessageSujet: Quand et comment le voyageur doit-il effectuer la prière ?   Lun 30 Avr 2007 - 22:56



Quand et comment le voyageur doit-il effectuer la prière ? Qu’est ce qui est le meilleur pour le voyage ?
Al-Imâm « al-Faqîh » SHeikh Muhammad Ibn Sâlih al-’Uthaymîn



- Le mercredi 18 mai 2005, par Ismail Ibn Hâdî

BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm



Question :

Quand et comment le voyageur doit-il effectuer la prière ?

Réponse :

La prière du voyageur [Salât al-Moussâfir] se fait en deux Rak’ah, dès qu’il sort de sa ville et jusqu’à ce qu’il en revienne, sur la base du dire de ‘Âishah (radhiallâhu ‘anha) qui dit : « Au début, la prière obligatoire était de deux Raka’ah, ensuite elle fût maintenue en tant que prière du voyageur, et complétée en tant que prière de résidence. » Et dans une autre version : « Et ajoutée pour la prière du résident. » [1]

Et Anas (radhiallâhu ‘anhu) a dit : « Nous sortîmes avec le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) de Médine et nous nous dirigeâmes vers la Mecque. Et nous avons prié deux Raka’ah à la fois jusqu’à notre retour. » [2]

Mais si un voyageur prie avec un imâm, il doit compléter ses prières [avec l’imâm] et faire quatre Rak’ah, [et cela même] s’il rattrape le début de la prière ou s’il manque une partie de celle-ci, et cela, basé sur la signification générale des dires du Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) : « Lorsque vous entendez l’Iqâma allez à la prière en marchant et soyez calmes et décents. Ne vous précipitez pas...Priez [avec les autres] la partie que vous rattraperiez et complétez [seuls] ce que vous auriez manqué. » [3] Et la signification générale du dire : « Priez [avec les autres] la partie que vous rattraperiez et complétez [seuls] ce que vous auriez manqué. » inclut les voyageurs [al-Moufâssirîn] qui prient derrière un imâm qui fait quatre Rak’ah ou autres. Ibn ‘Abbâs (radhiallâhu ‘anhumâ) fût interrogé sur la raison pour laquelle un voyageur doit prier deux Rak’ah quand il est seul et quatre [Raka’ah] quand il prie derrière un résident ? Il répondit : « Telle est la Sounnah. » [4]

L’obligation de la prière en groupe [al-Djamâ’ah] n’est pas levée pour le voyageur, car certes Allâh - Ta’âla - l’a enjoint même en situation de combat. Il - Ta’âla - dit :


« Et lorsque tu (Muhammad) te trouves parmi eux, et que tu les diriges dans la Salat, qu’un groupe d’entre eux se mette debout en ta compagnie, en gardant leurs armes. Puis lorsqu’ils ont terminé la prosternation, qu’ils passent derrière vous et que vienne l’autre groupe, ceux qui n’ont pas encore célébré la Salat. A ceux-ci alors d’accomplir la Salat avec toi, prenant leurs précautions et leurs armes. »
[5]


Sur cette base, si le voyageur se trouve dans une ville autre que sa ville, il doit assister à la prière en groupe [al-Djamâ’ah] à la mosquée s’il entend l’appel à prière [al-Adhân], à moins qu’il ne soit loin ou qu’il ne craigne de perdre ses compagnons [de voyage]. la signification générale des preuves indique l’obligation de la prière en groupe pour celui qui entend le Adhân ou l’Iqâmah.

Quant à ce qui est des prières surérogatoires [en voyage] : Le voyageur prie l’ensemble de ses prières surérogatoires [Nawâfil] en dehors de celles liées à la prière du « Dhuhr » et du « Maghreb », [il peut prier] celle du « Fajr » et autres que celle-ci par les prières surérogatoires, en dehors de celles habituellement faites [pour Dhohr et Maghreb] [...] [6]

Question :

Qu’est ce qui est le meilleur pour le voyage [as-Safar] : le fait de combiner les prières au plus tôt [de leurs temps où il est permis de prier] [Taqdîm al-Djam’u] ou bien de combiner les prières au plus tard [Taqdîm Djam’u ta’khîr] ?

Réponse :
Ce qui est le meilleur pour le voyage dans le fait de combiner [les prières], c’est le fait de faire ce qui est le plus facile pour vous. Donc, s’il est plus facile pour vous de combiner les prières au plus tôt [de leurs temps où il est permis de prier], alors faites ceci. Et s’il est plus facile pour vous de combiner les prières au plus tard [de leurs temps où il est permis de prier], alors faites cela.

Le meilleur dans cela, c’est ce que qui est le plus facile à faire pour vous. Au plus tôt [Taqdîm] ou au plus tard [Ta’khîr], tous deux sont légiférés par la Sounnah. [7]

Notes
[1] Rapporté par al-Bukhârî - n°1090 et Muslim - n°685

[2] Rapporté par al-Bukhârî - n°1081

[3] Rapporté par al-Bukhârî - n°636

[4] Rapporté par Muslim - n°688

[5] Coran, 4/102

[6] Madjmu ’ Fatâwa du SHeikh Ibn ’Uthaymîn, vol-15 p.252-253

[7] Kitâb Liqâ-at ul-Bâb il-Maftoûh - SHeikh Ibn ’Uthaymîn, vol-1 p.54

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boutiquislamuslima.forumpro.fr
 
La prière du voyageur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La prière du voyageur
» la prière du voyageur
» La prière du voyageur [Salât Al-MouSâfir]
» La prière du Witr
» Prière au Père ! Que Dieu te bénisse toi qui lit cette prière !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PARURE DE LA FEMME SALIHINA :: **1** Dogme : Pilliers de l'islam/Pilliers de la Foi :: La Prière "La Salât"-
Sauter vers: