PARURE DE LA FEMME SALIHINA

Forum
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Liste des hadith da'if de Riyad es Salihin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
muslima
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 331
Age : 31
Localisation : NOISIEL
Date d'inscription : 04/01/2007

MessageSujet: Liste des hadith da'if de Riyad es Salihin   Mar 3 Avr 2007 - 14:39






A CORRIGE SUR VOS LIVRES

SOURCE : http://www.al.baida.online.fr/la_citation_de_quelques%20hadiths%20faibles.htm

VOICI LE TEXTE:

Nous allons énumérer ici, les Hadiths faibles revus et corrigés par Cheikh al Albani, que l’on retrouve dans Les Jardins des Vertueux[1]. Ce travail est nécessaire dans la mesure où ce livre est imminent et a beaucoup de valeur. Pour estimer ce remarquable ouvrage, il suffit de voir le peu de Hadiths faibles qu’il comporte (environ une quarantaine, selon Cheikh al Albani). Par ailleurs, ce qui montre aussi l’importance de ce livre, c’est le mérite de son auteur, l’Imam an Nawawi qui apprenait jusqu’à douze cours par jour. Sans oublier que ce recueil de Hadith est l’un des livres les plus lus dans le monde. Ayant traité, dans un autre article, de la science et de ses mérites, nous en profiterons pour citer un Hadith faible concernant ce domaine, à titre d’exemple. Ce qui évitera aux lecteurs de les utiliser, à moins que ce ne soit à titre d’avertissement quant à leur faiblesse :


1. Selon Anas (qu’Allah l’agrée), d’après le Messager d’Allah -prières et bénédiction d'Allah sur lui- :
« Celui qui sort de chez lui à la recherche de la science est considéré dans le sentier d’Allah (au service d’Allah), jusqu’à ce qu’il revienne. »[2]
La chaîne de transmission de ce Hadith est faible car elle comporte parmi ses rapporteurs abou Ja’far ar-Razi qui avait une très mauvaise mémoire. Cheikh al Albani l’a considéré faible.[3]

2. D’après le Messager d’Allah -prières et bénédiction d'Allah sur lui-:
« Le croyant ne pourra se rassasier de faire le bien jusqu’à ce que le paradis soit son étape (finale). »[4]
Sa chaîne de transmission est faible car elle comporte Daradje d’après abou al Heytham .[5]

3. Selon Abu Ya’la ibn ‘Aws, d’après le Prophète -prières et bénédiction d'Allah sur lui- :
« Le sage est celui qui se demande des comptes à lui-même et qui agit en vue de ce qui vient après la mort. Et l’incapable est celui qui se laisse guider par ses passions tout en nourrissant au sujet d’Allah de vains espoirs. »[6]
Cheikh al Albani a dit que sa chaîne de transmission est faible car elle comporte le rapporteur Abou Bakr ibn abi Mariam.[7]

4. Selon ‘Umar, d’après le Prophète -prières et bénédiction d'Allah sur lui-:
« On ne demande pas à l’homme pourquoi il a frappé sa femme. »[8]
Cheikh Albani a dit que sa chaîne est faible.[9]

5. Selon Oum Salama, le Messager d’Allah -prières et bénédiction d'Allah sur lui- a dit :
« Toute femme qui meurt jouissant de la satisfaction de son mari entre au paradis. »[10]
Cheikh al Albani a dit que sa chaîne comporte deux rapporteurs inconnus.[11]

6. Malek ibn Rabi’a Assa’idi a dit :
« Alors que nous étions assis auprès du Messager d’Allah -prières et bénédiction d'Allah sur lui- ,voilà que lui vint un homme de la tribu des Bani Salama qui lui dit : « Ô Messager d’Allah ! Reste-t-il pour moi (la possibilité) de faire du bien à mes parents maintenant qu’ils sont morts ? » Il dit : « Oui. Tu pries Allah de les bénir et de les absoudre et tu tiens après eux leurs promesses, tu respectes les liens de parenté dont ils sont la cause et tu honores leurs anciens amis. »[12]
Cheikh al Albani a dit que sa chaîne est faible car il comporte ‘Ali ibn ‘Ubayd qui est inconnu.[13]

7. Selon Anas, d’après le Messager d’Allah -prières et bénédiction d'Allah sur lui- :
« Toutes les fois qu’un jeune honore un vieillard à cause de son âge, Allah lui suscitera plus tard quelqu’un pour l’honorer dans sa vieillesse. »[14]
Cheikh al Albani a dit que sa chaîne est faible et a démontré qu’il comporte deux ambiguïtés.[15]

8. Selon ‘Abdullah ibn Moughaffal, un homme dit au Prophète -prières et bénédiction d'Allah sur lui- :
« Ô Messager d’Allah ! Par Allah, je t’aime. » .
Il lui dit : « Réfléchis bien à ce que tu dis ! ».
L’autre répéta encore : « Par Allah, je t’aime » trois fois de suite.
Il lui dit : « Si tu m’aimes vraiment prépare-toi une bonne protection contre la pauvreté, car la pauvreté atteint celui qui m’aime plus rapidement que le torrent n’atteint l’extrémité de son lit ».[
16]
Cheikh al Albani a mis ce Hadith dans « Le recueil des Hadith faibles rapportés par Tirmidhi ». Le résumé de la chaîne de ce Hadith se trouve au n° 409 de ce même recueil.

9. Asma Bint Zeyd a dit :
« La manche de la tunique du Messager d’Allah -prières et bénédiction d'Allah sur lui- lui arrivait jusqu’au poignet. »[17]
Cheikh al Albani a dit qu’il était faible.[18]

10. Selon le Calife ‘Othman Ibn ‘Affann -qu'Allah l'agrée- , d’après le Prophète -prières et bénédiction d'Allah sur lui- :
« Le fils d’Adam n’a droit qu’à trois choses : Une maison où il habite. Des vêtements pour couvrir sa nudité. Une croûte de pain et de l’eau »[19].

11. Selon Abou Horeyra -qu'Allah l'agrée- , d’après le Messager d’Allah -prières et bénédiction d'Allah sur lui-:
« Hâtez-vous de faire les bonnes actions avant d’ être empêchés par l’une de ces 7 choses auxquelles vous devez vous attendre :
1. Une pauvreté qui vous fait oublier (de les faire).
2. Une richesse qui vous rend arrogant.
3. Une maladie ruinant votre santé.
4. Une vieillesse affaiblissant votre esprit.
5. Une mort mettant fin à vos jours.
6. L’arrivée du faux Messie et c’est le pire de ce que peut vous cacher l’avenir.
7. L’arrivée de l’Heure et l’Heure est plus mortelle et plus amère encore ».[
20]

12. Ibn Abbas -qu'Allah l'agrée- rapporte :
« Le Messager d’Allah -prières et bénédiction d'Allah sur lui- passa une fois devant des tombes à Médine. Il se tourna vers elles et dit : « Paix et salut à vous, habitants de ces tombes ![21] Vous êtes nos prédécesseurs et nous sommes vos suivants ».[22]

13. Selon ‘Atiya ibn ‘Orwa Asa‘idi -qu'Allah l'agrée- d’après le Messager d’Allah -prières et bénédiction d'Allah sur lui- :
« L’homme n’atteint vraiment le degré de la piété que lorsqu’il renonce à ce qui est admis de peur de commettre l’interdit ».[23]

14. ‘Omar ibn al Khattab -qu'Allah l'agrée- rapporte :
« J’ai demandé au Prophète -prières et bénédiction d'Allah sur lui-la permission d’aller faire le petit pèlerinage (‘Omra). Il me l’accorda et dit : « Ô petit frère ! Ne nous oublie pas dans tes prières ! » ‘Omar disait : « Ce fut pour moi un mot que je ne serais pas heureux d’échanger contre tout ce bas monde ».
Dans une autre version : « Ô petit frère ! Associe-moi dans tes prières ! ».[
24]

15. Oumeya ibn Makhshi -qu'Allah l'agrée- rapporte :
« Le Messager d’Allah -prières et bénédiction d'Allah sur lui- était assis alors que quelqu’un mangeait. Il ne prononça pas le nom d’Allah jusqu’à l’épuisement de son repas. Lorsqu’il leva la dernière bouchée vers sa bouche, il dit : « Au nom d’Allah à son début et à sa fin ». Le Prophète -prières et bénédiction d'Allah sur lui- dit en riant : « Le diable n’a pas cessé de partager son repas. Dès qu’il prononça le nom d’Allah, il vomit tout ce qu’il avait dans le ventre ».[25]

16. Abou Horeyra -qu'Allah l'agrée- a dit :
« Alors que quelqu’un priait en laissant traîner son pagne, le Messager d’Allah -prières et bénédiction d'Allah sur lui- lui dit : « Va refaire tes ablutions ! » Il s’en alla, refit ses ablutions et revint. Il lui redit encore la même chose. Quelqu’un lui demanda : « Ô Messager d’Allah ! Pourquoi lui as-tu ordonné de refaire ses ablutions tout en t’abstenant de lui répondre ? » Il dit : « Il priait en laissant traîner son pagne et Allah n’agrée pas la prière de celui qui laisse traîner son pagne ».[26]

La liste n'est pas complète
Qu’Allah récompense les personnes qui ont faitce travail !



[1] Le livre que nous avons pris pour base est celui traduit en français, publié aux éd° Dar al Gharb al Islami.
[2] Rapporté par Tirmidhi, n°2647 Pour retrouver ce hadith en arabe, vous pouvez consulter RIYAD ASSALIHINE de Annawawi, corrigé par Al Albani, hadith n°1393 page 479, édition : Maktab Islami. Quant à la version en français, vous pouvez la retrouver dans LES JARDINS DES VERTUEUX au chapitre 241, « Le livre de la science », Le mérite de la science, Hadith n° 1385, page n° 328.
[3] Voir Charh Riyad Assalihine de Salim Al Hilali vol 2, page 468.
[4] Rapporté par Tirmidhi, n°2686.
[5] Voir Riyad Assalihine corrigé par Albani, n°1394, pour la version en arabe. Quant à la version française, voir Les Jardins des Vertueux, chapitre 241, du livre de la science, Le mérite de la science, Hadith n° 1386, page n° 328.
[6] Rapporté par Tirmidhi. Voir Les jardins des Vertueux, au Chapitre 5 du « Contrôle permanent de Dieu », Hadith n° 66, page n° 26.
[7] Voir Dha’if al Jami’ as-Saghir , n°4305.
[8] Rapporté par Abu Dawud. Voir Les Jardins des Vertueux, au Chapitre 5 du « Contrôle permanent de Dieu », Hadith n° 68, page n° 26.
[9] Cheikh Albani a démontré la faiblesse de ce hadith dans Irwa Al Ghalil , n°2034.
[10] Rapporté par Tirmidhi. Voir Les Jardins des Vertueux, au Chapitre 35 du « Droit du mari sur sa femme », Hadith n° 286, page n° 89.
[11] Voir Adha ‘ifa , n°1426.
[12] Rapporté par Abu Darda. Voir Les Jardins des Vertueux, au Chapitre 42 du « Mérite qu’on a à être gentil avec les amis du père, de la mère, des proches et de l’épouse et avec ceux qu’on recommande de traiter avec générosité », Hadith n° 343, page n° 103.
[13] Voir Riyad Assalihine , corrigé par Cheikh Albani, page 179, note 4.
[14] Voir Les Jardins des Vertueux, Chapitre 44 des « Egards dus au savants, aux personnes âgées et aux bienfaiteurs. Le devoir de leur donner la priorité sur les autres, d’élever leur siège et de mettre en exergue leur position », Hadith n° 359, page n° 107.
[15] Voir Adha ‘ifa , n°304.
[16] Rapporté par Tirmidhi. Voir Les Jardins des Vertueux , Chapitre 55 du « Mérite du renoncement aux biens de ce monde. L’exhortation à ne pas les rechercher en abondance. Le mérite de la pauvreté », Hadith n° 484, page n° 140.
[17] Rapporté par Abu Dawud. Voir Les Jardins des Vertueux , Chapitre 56 du « Mérite de la faim et de la vie austère. L’exhortation à se contenter de peu dans le manger, le boire, l’habillement et les autres besoins. L’exhortation à faire taire ses passions », Hadith n° 519, page n° 149.
[18] Voir Adha’ifa , n°2458.
[19] Rapporté par Tirmidhi. Voir chapitre du « 55 - Mérite du renoncement aux biens de ce monde. L’exhortation à ne pas les rechercher en abondance. Le mérite de la pauvreté », Hadith n°482, page n° 140.
[20] Voir chapitre du « 65 - Devoir de penser à la mort et de ne pas trop tabler sur l’avenir », hadith n° 578, page n° 167.
[21] A préciser que ce Hadith a été raccourci dans le livre que nous prenons comme base. Il faut en fait rajouter à cet endroit « … Qu’Allah nous pardonne à nous et à vous … »
[22] Rapporté par Tirmidhi. Voir chapitre de « 66 - La recommandation aux hommes de rendre visite aux tombes et ce que doit dire le visiteur », Hadith n°584, page n°168.
[23] Voir chapitre « 68 - La crainte scrupuleuse d’Allah et le renoncement à tout ce qui est douteux », Hadith n°596, page n° 170.
[24] Rapporté par Tirmidhi. Voir chapitre de « 96 - L’obligation en cas de voyage ou autre de faire ses adieux à son compagnon, de lui faire ses recommandations, de prier pour lui et de lui demander ses prières », Hadith n°714, page n° 200. Voir aussi au chapitre 44, Hadith n°371.
[25] Rapporté par abou Dawoud et Nassa’i. Voir chapitre des « Règles de politesse du manger » », 100 - Le devoir de dire au début: "Bismillah" (au nom de Dieu) et à la fin: "Al hamdou lillah" (la louange est à Dieu), Hadith n°732, page n° 204.
[26] Rapporté par abou Dawoud. Voir chapitre des « Règles du vêtement », 119 - Ce que doit être la longueur de la tunique et celle de ses manches, Hadith n° 797, page n° 217







QU'ALLAH ACCROIT NOTRE SAVOIR


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Liste des hadith da'if de Riyad es Salihin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Riyad As Salihin
» Histoire d’un lépreux, d’un chauve et d’un aveugle chez les
» Riyad as-Salihin + audio (Le jardin des vertueux) De l?Imâm Mohieddîne Annawawî
» Les bienfaits de la Sourate Al Mulk
» La prière à voix haute pour la femme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PARURE DE LA FEMME SALIHINA :: Coin Détente :: Livres, Liens, Audio à recommander-
Sauter vers: